Le lin et ses mille et une vertus dans la mode responsable

A la fois matière première et l’une des premières matières, le lin serait en effet « vieux comme Mathusalem ». Le lin traverse le temps et figure parmi les fibres les plus anciennes au monde. C’est une fibre naturelle, produite en grande majorité en Europe, (France, Belgique et Pays-Bas), mais c’est la France qui se place en tête comme premier pays producteur mondial avec plus de 75% du marché. Le lin est une véritable fibre écologique et symbole du savoir-faire de l’agriculture française. C’est une matière aux nombreux atouts, à la fois respectueuse de l’homme et de la planète. 




L’histoire et les origines du lin


Le lin puiserait son origine dans l’Égypte antique où sa culture et son utilisation en font un acteur majeur dans le développement économique du pays. 

À l’époque, les Égyptiens utilisent le lin pour confectionner leurs parures, mais aussi lors du rituel funéraire de momification.

Le lin fait son apparition en Europe en 1700 avant J.-C. et commence à s’y faire une place de plus en plus importante au fil du temps, notamment dans le nord de la France où un tisserand originaire de Cambrai crée au XIIIe siècle un procédé de tissage innovant permettant de rendre la fibre de lin plus fine (la Batiste).

Ce sera véritablement sous le règne de Louis XIV que le lin connaît son heure de gloire avec notamment la chemise de corps qui devient un incontournable vêtement de mode. 

L’arrivée de nouvelles matières premières et l’industrialisation du coton au XXe siècle bousculent la filière du lin, mais celle-ci résiste permettant au lin de conserver sa place de matière essentielle.


Un acteur de la mode responsable


  • Une matière écologique

Le lin est cultivé et récolté principalement dans deux régions de France : la Normandie et les Hauts-de-France. Le climat océanique qui y règne permet d’assurer la croissance des fibres de lin. 

Grâce aux sols propices à son développement, le lin ne consomme que très peu d’eau et d’énergie lors de sa culture. De plus, cette jolie plante aux fleurs bleues n’émet que très peu de rejets de phosphates ou nitrates, c’est pourquoi on qualifie le lin de matière première écologique.

D’autre part, la fibre de lin se distingue également par ses propriétés recyclables et biodégradables.


  • Une matière produite en France


La maîtrise de la culture du lin et sa transformation constituent un vrai savoir-faire français reconnu dans le monde entier. 

La filière du lin favorise ainsi les emplois sur le territoire et compte aujourd’hui plus de 5 000 liniculteurs.

Néanmoins, il est important de souligner que 80% du lin textile français est exporté en Chine pour y être transformé. De ce fait, la filière a été fortement impactée lors de la crise liée au Covid-19. Cela a donc soulevé la question d’une relocalisation de la transformation du lin en France afin de ne plus dépendre de l’étranger, mais aussi de limiter l’empreinte carbone.


  • Une matière confortable et facile à entretenir


Le lin présente de nombreuses caractéristiques qui en font une matière intéressante pour plusieurs domaines d’activités comme l’automobile, le matériel sportif, l’aéronautique ou encore la mode écoresponsable. 

Ainsi, les créateurs de mode durable privilégient cette matière légère, résistante et respirante pour confectionner leurs vêtements et accessoires. 

Les vêtements en lin sont très agréables à porter en été ou dans les pays chauds et sont même recommandés pour les peaux les plus sensibles.

D’autre part, un vêtement ou tissu en lin est facile d’entretien, car il peut se laver en machine à 30° voire 40° maximum et sèche rapidement à l’air libre.


Dans un contexte économique où le made in France et la préservation de l’environnement sont particulièrement privilégiés par les consommateurs, la filière du lin semble avoir devant elle des perspectives d’avenir intéressantes pour poursuivre son développement.

  • Une matière saine


Les confections en lin bio sont naturellement hypoallergéniques, antibactériennes, antifongiques et hypoallergéniques.

Parfaites pour les personnes souffrant d’eczéma ou autres problèmes de peau, ou aussi pour celles soucieuses de porter des vêtements non toxiques respectant l’homme et l’environnement.


  • Anecdote


La fleur de lin ne vit qu'une matinée. En effet, elle tombe quand la température monte l'après-midi. Chaque matin, une nouvelle fleur différente de la précédente fait son apparition.